Une bonne respiration (ou ventilation) chez l’enfant est primordiale pour assurer sa croissance. En orthodontie, une attention toute particulière est portée à la respiration afin de permettre le bon développement du maxillaire. Découvrez sur cette page des informations sur les différentes respirations ainsi que sur les conséquences d’une respiration buccale.

Les différents types de respiration chez l’enfant et l’adulte

Nous pouvons distinguer 2 types de respirations : la respiration nasale et la respiration buccale.

La respiration nasale (par le nez)

La respiration nasale concerne, comme son nom l’indique, la respiration qui s’effectue par le nez. Cette respiration est dite « normale » et s’effectue de jour comme de nuit. Durant ce type de ventilation, la bouche est fermée, la langue est en appui contre le palais. Ces positions permettent ainsi la croissance régulière des maxillaires et des fosses nasales.

Grâce à la respiration nasale, l’air est filtré, humidifié, la sphère ORL fonctionne correctement et le sommeil est paisible.

La respiration buccale (par la bouche)

Il peut arriver que l’enfant soit contraint de respirer par la bouche lors d’obstructions nasales. Après la guérison, il peut conserver cette « mauvaise » habitude. La bouche restant ouverte, la langue se retrouve en position abaissée pour laisser entrer l’air.

orthodontiste lyon 3

« 2 à 4% des enfants présentent des troubles respiratoires nocturnes qui empêchent le bon déroulement du sommeil »

Les conséquences de la respiration buccale chez l’enfant

Lorsque l’enfant respire par la bouche :

  • La croissance du maxillaire peut être entravée par une mauvaise position de la langue. Le maxillaire peut devenir plus court et plus étroit
  • De ce fait, les dents manquent de place et se chevauchent
  • La langue pousse les incisives vers l’avant
  • Les mâchoires du haut et du bas sont en décalage (risque de malocclusion dentaire)
  • Les lèvres de l’enfant ne sont pas jointes.

Quels traitements orthodontiques contre la respiration par la bouche ?

Vous constatez que votre enfant souffre de rhinites chroniques, d’allergies, d’asthme, d’amygdales ou de végétations importantes ? Il est alors conseillé de consulter votre médecin généraliste qui vous orientera ensuite vers un ORL et un orthodontiste. Ces deux praticiens traiteront ainsi la mâchoire et la respiration de l’enfant.

Votre orthodontiste à Lyon 3 Montchat pourra notamment vous préconiser les traitements suivants :

  • Appareil d’expansion rapide (disjoncteur). Ce type d’appareil permet un élargissement au niveau de la suture palatine. L’objectif est d’accroître la largeur des fosses nasales et d’améliorer la perméabilité nasale.
  • Une rééducation fonctionnelle avec un appareil amovible qui utilise les forces naturelles de croissance de l’enfant.

Découvrez également des informations sur la déglutition infantile, les problèmes de mastication chez l’enfant et les dents en avant.